logo



Etymologiquement, la géographie est “ l’écriture de la terre ”. Au sens le plus large, elle demeure bien aujourd’hui encore la description raisonnée de la surface de la terre. C’est là une vaste ambition, à tel point que les géographes ne sont pas toujours d’accord sur la finalité et l’objet de leur discipline. Pour certains, l’originalité de la Géographie est de se situer à la jonction des Sciences Sociales et Naturelles : son objet est alors l’étude des relations entre l’homme et le milieu naturel et l’analyse de ce dernier peut devenir une préoccupation dominante, sinon exclusive (la Géographie Physique).

Pour d’autres, de plus en plus nombreux, la Géographie est une Science humaine et même sociale voire politique qui cherche à comprendre le développement des sociétés dans l’espace. Elle peut alors procéder selon deux perspectives qui devraient se compléter et non s’exclure : la description et l’explication des sociétés dans leur diversité (la Géographie, savoir encyclopédique) et la recherche systématique de grands principes universels d’organisation et de différenciation de l’espace social (la Géographie scientifique).

Il exise un% tpoisième approche de la Géographie qui, depuis toujours, a servi aux navigateurs et aux armées à explorer et conquérir le monde. Son but est la description précise de la surface terrestre, c’est l’ingénierie géographique, encore appelée aujourd’hui géomatique, avec l’utilisation systématique de l’outil informatique et son arsenal de méthodes scientifiques, de mesure et d’acquisition, de modélisation mathématique, de gestion et traitement de l’information, de cartographie numérique, de Systèmes d’Information Géographique, de télédétection etc.

La Géographie intègre aussi les apports d’autres disciplines : Sociologie, Histoire, Démographie, Economie, Sciences Naturelles, Sciences politiques. Elle s’en distingue par son approche pluridisciplinaire, son objet principal d’étude (l’espace, son organisation, ses différenciations), ses méthodes d’investigation, actuellement en pleine mutation, qui donnent une large place à la cartographie et aux représentations graphiques.

 

Carte électorale : Droite, Gauche ; C. Colange, M. Bussi

Carte électorale : Droite, Gauche ; C. Colange, M. Bussi

La Géographie ne se cantonne pas dans des connaissances académiques. Depuis longtemps, des géographes se sont préoccupés d’aménagement du territoire, d’aménagement urbain et rural, et ont cherché à produire une géographie applicable, opérationnelle, active. Après avoir longtemps passé sous silence les problèmes politiques, les géographes les prennent de plus en plus en compte à travers la Géographie politique et la Géopolitique.

La situation de la Géographie au carrefour de disciplines diverses, à la jonction des Sciences de la société et de la nature, l’utilisation croissante des méthodes quantitatives font que le recrutement des étudiants de Géographie est très diversifié à Rouen : un quart est constitué de littéraires (BAC L), une bonne moitié sont titulaires du BAC E.S., 8 % sont des scientifiques (BAC S) et près d’un cinquième sont titulaires d’autres BAC.