logo


Maquette du S6

<< Retour Licence 3

Unités d’enseignements

    • LGG 611 – Contraintes physiques et aménagement

      Enseignants : D. Mouralis – M. Rasse
      Durée : 20 heures CM + 12 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : A travers l’étude du fonctionnement et de l’aménagement de divers « environnements » (littoraux, montagnes, plaines alluviales, etc.), cet enseignement propose d’analyser à la fois les contraintes physiques et les réponses sociales. Il s’agit donc de comprendre la double interaction homme-environnement et le fonctionnement des « anthroposystèmes ».
      En effet, la gestion des crises liées aux risques naturels est devenue une priorité pour de très nombreux Etats et collectivités territoriales. De plus, aujourd’hui, un aménagement ne peut se faire sans une bonne connaissance des rythmes et des modalités de l’évolution des milieux, de la récurrence des aléas et la vulnérabilité des sociétés. Que ce soit sur le littoral, en montagne ou dans les plaines alluviales, l’homme ne peut pas s’affranchir des contraintes physiques.
      Dans cette optique, cet enseignement proposera une approche « naturaliste » permettant de préciser le fonctionnement de ces environnements ainsi qu’une présentation des contraintes que ces environnements exercent sur les sociétés.
      Bibliographie : Sera fournie à la rentrée
      Modalités de contrôle : Contrôle continu  40 % ; Examen : 60 %

    • LGG 612 – Sociétés et espaces ruraux

      Enseignants : M. Lesourd et S. Gilles
      Durée : 20 heures CM + 12 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : A l’heure des économies mondialisées et de l’urbanisation généralisée des territoires, les espaces ruraux apparaissent à la fois comme des aires stratégiques de production alimentaire, des réserves environnementales et des espaces de loisirs. Ils sont aussi, de manière inégale, des espaces intégrés dans une relation forte avec la ville et le monde ou, au contraire, des aires enclavées et marginales dans les territoires des Etats, et des réserves d’espace convoitées.
      L’enseignement proposé insistera d’abord sur l’enjeu productif dans les espaces ruraux. Il montrera la diversité des structures de production alimentaire, en fonction des cadres civilisationnels et politico-économiques en mettant en question l’évolution des sociétés paysannes et l’enjeu environnemental. Il développera ensuite la question des relations campagne-ville, notamment du point de vue des circulations humaines et de marchandises, qui conduisent à analyser les dynamiques rurales comme une composante territoriale innovante des Etats, notamment en termes de services de loisirs et de services publics. La troisième partie du cours insistera sur les enjeux environnementaux, fonciers, et de pluri-activité qui fondent les nouvelles ruralités.
      Bibliographie : Sera fournie à la rentrée
      Modalités de contrôle : Contrôle continu  40 % ; Examen : 60 %

    • LGG 613 – Ville et modèles de villes

      Enseignant : Odette Louiset
      Durée : 20 heures CM + 12 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : Cet enseignement explore les différentes réponses qui ont été ou sont apportées à la question « qu’est-ce que la ville ? » en dégageant la place spécifique de la géographie au sein des sciences humaines et sociales. Il se propose aussi d’explorer le statut de la ville : comme pour beaucoup d’autres objets, les discours scientifiques renvoient à un environnement culturel plus vaste que l’on peut désigner comme l’histoire de la pensée. En privilégiant l’urbanité davantage que l’urbanisation, il semble que l’on puisse répondre de façon plus satisfaisante cette interrogation et que la conceptualisation qui en résulte conduise à mieux évaluer la diversité du fait urbain dans le monde. Cette diversité peut être envisagée comme la rencontre de l’universel urbain (le concept de ville) et des singularités locales (des modèles de ville).
      Bibliographie :
      Louiset O., Introduction à la ville, A. Colin, 2011
      Berque A., Du geste à la cité, Gallimard, 1993.
      Lévy J., Le tournant géographique, Belin, 1999.
      Pousin F. (dir.), Figures de la ville et construction des savoirs, CNRS Editions, 2005.
      Racine J.B., La ville entre Dieu et les hommes, anthropos, 1993.
      Soja E.W., Postmetropolis, Blackwell, 2000.
      Weber M., La ville, Aubier, 1921, éd. 1947, trad. 1982.
      Modalités de contrôle : Contrôle continu : 40 % ; Examen : 60 %
      >> ARCHIVES

    • LGG 614 – Territoires et sociétés d’Afrique

      Enseignants : M. Lesourd et S. Gilles
      Durée : 20 heures CM + 12 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : La présentation de l’Afrique s’attachera à déceler, dans un premier temps, le regard extérieur porté sur ce continent très chargé en représentations. Quelques problèmes en seront dégagés, qui permettront d’orienter la connaissance sur des pistes plus adaptées à la situation africaine qu’à la transposition de nos schémas en matière d’organisation des territoires, de systèmes socio-politiques et de développement économique et social. Les problèmes de pauvreté et la question du développement seront abordés en relation avec les identités, les encadrements, les organisations territoriales héritées et actuelles et les contraintes et atouts des environnements. Le cours insistera sur l’originalité des formes d’activité économique sur le continent, la vigueur des réseaux sociaux et religieux comme facteurs d’organisation des activités, la « transition géographique » que vit l’Afrique, à la fois urbaine et rurale.
      Continent noir, continent chaud, continent en crise, l’unité de situation tout comme les stéréotypes qui s’y attachent posent problème.
      Bibliographie : Sera fournie à la rentrée
      Modalités de contrôle : Contrôle continu  40 % ; Examen : 60 %
      >> ARCHIVES

    • LGG 621 – Système d’information et base de données

      Enseignant : S. Frère-Diaz
      Durée : 12 heures CM + 12 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : Fonctions d’analyse spatiale des Systèmes d’Information Géographique (SIG).
      Seront abordées :
      – Les fonctions de requête dans une base SIG,
      – Les requêtes spatiales, leur combinaison avec les fonctions de calcul et les macro-commandes,
      Leurs applications à l’analyse spatiale et à la modélisation
      Bibliographie : Sera fournie à la rentrée
      Modalités de contrôle : Contrôle continu  40 % ; Examen : 60 %

      >> ARCHIVES

    • LGG 622 – Système d’information géographique

      Enseignants : E. Leclerc, S. Freire-Diaz
      Durée : 12 heures CM + 12 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : Le cours est composé de deux parties complémentaires : apprentissage de la construction d’un SIG sous Arc-GIS et exploitation cartographique avec MacMap. La compatibilité des logiciels utilisés autorise le passage d’un outil à l’autre.
      Dans la seconde partie du cours, nous découvrirons les traitements multivariés graphiques (diagrammes, matrices visuelles) et approfondirons la cartographie qualitative (typologie). Les résultats seront présentés sous la forme d’un tableau de bord (mise en page de plusieurs documents – carte, graphique, texte). L’objectif est de produire une analyse géographique synthétique qui puisse s’intégrer dans un rapport ou une note de synthèse.
      Modalités de contrôle : Contrôle continu  % ; Examen : %

      >> ARCHIVES

    • LGG 623 – Langue disciplinaire

      Enseignants : E. Leclerc, Y. Vaguet, E. Eliot.
      Durée : 12 heures CM ; Crédit : 2 ECTS
      Contenu : Suite logique des enseignements d’anglais appliqué à la géographie (LGG 323, 424 et 523)
      Pour E. Leclerc : Geographies of labour This part of the course will explore a wide research field almost unknown in France: the geography of labour. We will study the organization of work and the changes in practices of employment. Our aim is to identify relationships between spatial, social, political and economical dimensions of new work habits. Topics will include theories of labour; worker agency; race and gender relations in the globalization process.
      Pour Y. Vaguet :

      Bibliographie :

      CASTREE, N., COE, N.C., WARD, K. AND SAMERS, M. Spaces of work : global capitalism and the geography of labour. ed. London: Sage, 2004. 303 p. ISBN 0-7619-7217-X.

    • LGG 631 – Stage collectif : voyage d’étude

      Durée : 48 heures TD ; Crédit : 4 ECTS
      Contenu : Ce module s’organise en deux parties distinctes. Une première phase présente l’espace choisi aux étudiants puis ces derniers préparent leur sortie en fonction d’un thème de leur choix (construction d’une problématique, réalisation de questionnaires, collectes de données, prise de rendez-vous…). La seconde phase se déroule durant 1 semaine sur le terrain. Les étudiants conduisent ainsi une micro-étude sur le thème choisi, étude qui fera l’objet d’une évaluation au retour. Le nombre de participants à ce module est limité à 50 personnes. Une participation financière est demandée aux étudiants, de l’ordre de 150 à 200 euros, qui peut être diminuée en fonction des subventions obtenues.
      Bibliographie : Sera fournie à la rentrée
      Modalités de contrôle : Contrôle continu  40 % ; Examen : 60 %

    • LGG 632 – Option Histoire

      Se renseigner en septembre auprès du secrétariat