logo


L

INSCRIPTIONS MASTER 2015-2016 sur http://georouen.univ-rouen.fr/inscriptions-masters/

 

La spécialité « modèles en géographie » a pour objectif de proposer une formation à la recherche qui offre des enseignements à la fois théoriques et méthodologiques novateurs, permettant aux étudiants d’aborder les enjeux de l’organisation socio-spatiale des territoires en France, en Europe ou dans les mondes émergents (« Suds »), dans une perspective critique.

L

’originalité porte sur l’enseignement d’une combinaison entre les approches méthodologiques quantitatives et qualitatives ainsi qu’une posture comparatiste autorisée par la diversité des terrains étudiés. La spécificité de la spécialité recherche privilégie les démarches de recherche à travers 4 enseignements sur les types de modélisation en géographie.

 

Descriptif des UE du master de géographie, aménagement et environnement Spécialité recherche

 

  •  

    • UE 1 : Outils pour applications géographiques

      Cartographie

      L’objectif du cours est de permettre aux étudiants d’acquérir un SAVOIR-FAIRE opérationnel des outils de cartographie et d’analyse de l’information géographique inclus dans les micro-SIG de dernière génération. Le niveau atteint en fin de formation est suffisant pour mener à bien la cartographie et les analyses nécessaires à un travail de master ou utile pour la géographie professionnelle, l’enseignement, la spécialisation dans des domaines connexes (cartographie, aménagement, tourisme, collectivités territoriales, multimédia etc…)

      SIG

      L’objectif de ce cours, est donc de donner aux étudiants et cela de façon graduée, une bonne connaissance des SIG, en apprenant de manière très concrète les différentes fonctionnalités d’un SIG. En utilisant ArcGIS 9.X, l’étudiant saura géoréférencer des images afin de pouvoir créer des couches d’informations géographiques. Il manipulera ensuite des couches d’informations, afin de les croiser pour produire des informations originales permettant d’arriver à des documents exploitables dans des rapports d’analyse. L’objectif est de rendre l’étudiant suffisamment autonome sur les SIG, pour qu’il puisse répondre aux problématiques qu’on lui posera dans le Monde professionnel.
      Une bonne connaissance d’ArcGis lui permettra de s’adapter à d’autres logiciels puisque les fonctionnalités des SIG sont quasi identiques.

      Télédétection

      La télédétection terrestre concerne tout à la fois, les techniques d’acquisition des données images spatiales et les processus d’analyses et traitements de celles-ci. Dans le cadre du master, les enseignements développent surtout la seconde partie. Les premières séances sont consacrées à une introduction, indispensables aux débutants (Rayonnement ElectroMagnétique (REM), interactions REM-atmosphère, REM-surfaces terrestres / les signatures spectrales, compositions colorées…). Les traitements sont intégrés le plus possibles à des problématiques géographiques posées (ex : les configurations spatiales de la dynamique forestière pour le NDVI et son usage ; le trait de côte instantané et la question de sa représentation pour l’algèbre d’images). L’intégration d’autres données géoréférencées est incluse. Cette année (2010), un dossier comprenant du terrain dans la ville, des traitements d’images et des parcours GPS intégrés à l’image, était à rendre.

      Géomatique

      Ce cours introduit aux concepts liés aux théories et méthodes utilisées en géomatique :
      les différents modèles mathématiques de la surface terrestre : sphère, ellipsoïde, géoïde. Les systèmes géodésiques, les types de projections cartographiques selon leur géométrie, les types d’altération. Quelques exemples de projections courantes, UTM, Lambert 4 zones, 9 zones, Lambert 93. Les modèles de données géographiques : modèles image (raster), théories de la couleur, codages de la couleur, différents modèles de compression d’image, différents formats d’image. Les modèles de données vectorielles, du spaghetti au vecteur topologique. Structures de couches d’objets géographiques d’un SIG.

    • UE 2 : Epistémologies en géographie (concepts et outils)

      L’inscription d’un module d’épistémologie dans le cursus de Master, entérine la nécessité pour les futurs diplômés d’intégrer dans leur cursus un enseignement sur les fondements théoriques et la généalogie des objets géographiques. Il a pour fonction de rendre explicites et réfléchis les choix de démarches scientifiques opérés par les étudiants, tant en ce qui concerne leur mémoire de Master que pour l’élaboration de projets de thèse. Le pluriel figurant dans le libellé du module souligne la nécessité de présenter en quoi la diversité des démarches dans les sciences humaines et sociales, ainsi que les logiques internes propres à chaque approche conditionnent l’appréhension de la réalité géographique.

    • UE 3 : Enjeux géographiques contemporains

      Cette UE vise à fournir aux étudiants un panorama très actualisé des recherches les plus récentes en géographie tant française qu’étrangères en les positionnant par rapport aux grands courants qui traversent la géographie ainsi que l’ensemble des sciences sociales.

    • UE 4 : Techniques d’accès et de recherche d’information – Analyse critique de la webographie

      L’objectif est d’acquérir une méthode d’analyse critique et d’archivage de l’information géographique accessible par les nouveaux médias (web) où puisent surabondamment les étudiants en quête d’information : comment rechercher une information, comment mesurer sa fiabilité, comment archiver une information vérifiée… ? Telles sont les principales questions qui guideront cet enseignement.

      Bibliographie :
      ALBARELLO, L. Pratiques et méthodes de recherche en sciences sociales. Paris: A. Colin, 1995. 179 p. ISBN 220021605X.
      GUMUCHIAN, H., MAROIS, C. AND FÈVRE, V. Initiation à la recherche en géographie. Paris: Economica, 2000. 425 p. ISBN 2-7178-4013-3.

      Compétences de l’UE :

      • Construction d’une veille documentaire
      • Maîtrise d’un outil de gestion bibliographique (Zotero)
      • Mise en œuvre d’outils collaboratifs (wiki, Delicious, stockage partagé)

       

      >> Cours en Ligne

       

     

  •  

    • UE 1 – Initiation à la recherche

      UE 1-11 Formes d’enquêtes et de traitements des corpus en géographie

      L’objectif de cette UE est triple :
      Apprendre à concevoir, effectuer, traiter et présenter une enquête de terrain en géographie.
      Pouvoir réaliser seul une telle enquête dans le cadre du mémoire de master.
      Résoudre les difficultés propres aux géographes (constitution d’échantillons géographiques, traitement de données spatialisées…).

      UE 1-12 Recherches des équipes de Rouen

      Appelés à s’intégrer dans des équipes et des contrats de recherches locaux, les futurs chercheurs doivent être informés dans leur cursus de la variété des sujets traités au sein du département de Géographie. Pour cette matière, les étudiants devront donc suivre 4 séminaires proposés par les équipes de recherche en géographie de l’université de Rouen et/ou participer comme auditeur à des colloques dans d’autres universités. Le « parcours » de chaque étudiant sera définit avec l’équipe pédagogique en lien avec ses préoccupations scientifiques.

    • UE 2 – Panorama des connaissances et courants

       

      UE 2-21 Analyse des thèses et autres publications majeures de la Géographie actuelle

      Cette UE vise à faire connaître aux étudiants de Master recherche à la fois des textes majeurs de la géographie contemporaine, mais également des textes de jeunes chercheurs, notamment des thèses. En plus de la connaissance maîtrisée d’un corpus de la littérature de recherch sur`deq thèmes précis, il s’agira pour les étudiants de développer une capacité à isoler à travers un texte une problématique, une posture de recherche et une méthodologie et d’en comprendre les choix, ainsi que de nourrir leur réflexion conceptuelle et théorique. L’implication des étudiants sera essentielle dans cette UE (lecture critique, restitution orale) et adaptée à leurs thématiques de recherche.

      UE 2-22 Géographie anglophone

      Dans le prolongement de l’enseignement (Licence 2) de langues disciplinaires, pousser les étudiants à découvrir l’ampleur de ce corpus, à l’utiliser et par là, à connaître le cheminement intellectuel et formel des masters anglophones. En prenant appui sur le projet master en cours de l’étudiant, il s’agit de proposer une mise en pratique des acquis de méthode et de bibliographie électronique.
      1)Atelier critique autour d’un dictionnaire anglophone.
      2)Pratique et normes de l’anglais scientifique
      3)Approfondissement bibliographique
      4)Connaissance et utilisation des revues électroniques
      5)Création et présentation d’un power point en anglais

    • UE 3 – Mémoire de M1

      UE 3 Mémoire de M1

      Le mémoire est soutenu devant un jury d’au moins deux enseignants-chercheurs.

    • UE 1 – Théories et modèles interprétatifs

      UE 3-31 Modèles socio-spatiaux

      Cet enseignement invite à réfléchir sur le transfert de nos modèles socio-spatiaux aux situations des lointains passés et de la distance culturelle. Les exemples analysés en cours pourront ainsi conduire à étudier les conditions de transfert de ces modèles pour l’étude des mondes émergents, ou encore pour l’étude des sociétés passées, par exemple dans le cadre de la géoarchéologie. En explicitant l’inscription située des modèles de connaissance et des catégories mobilisées, une réflexion est proposée sur les conditions de la comparaison (choix et enjeux). Des éclairages sont présentés, témoignant de la relation complexe des sociétés avec leur espace, dans la variété des conceptions du monde.
      L’enseignement présente à la fois un ensemble de modèles socio-spatiaux et les conditions de leur transfert à des sociétés « lointaines » dans l’espace comme dans le temps. Il s’appuie largement sur les recherches des enseignants du Master, ainsi que sur l’étude de la bibliographie. Une grande partie de l’enseignement porte sur la lecture critique d’articles scientifiques illustrant ces problématiques.

      UE 3-32 Modèles systémiques et modèles complexes

      Les sciences de la complexité se développent à la fin des années 1960 et font suites à la théorie des systèmes, des systèmes dynamique et à la cybernétique. Celle-ci coïncidera avec l’émergence de l’intelligence artificielle qui produit, vers la fin des années 1980, les systèmes multi-agents. L’objectif de cet enseignement est d’une part de familiariser l’étudiant avec ces différents univers théoriques et conceptuels, en montrant leurs originalités, apports et limites par rapport à des questionnements géographique, et d’autre part d’initier le futur chercheur à la pratique de la modélisation dans un objectif de simulation spatiale.

      UE 3-33 Modèles en analyse spatiale

      L’objectif est de présenter un panorama des deux grands types de modèles en analyse spatiale des plus qualitatifs (socio-spatiaux : modèles acteurs, représentations, formes culturelles) aux plus quantitatifs (analyse spatiale : modèles gravitaires, autocorrélation, analyse d’indices).

    • UE 2 – Départs d’expériences

      UE 3-32 Départs d’expériences

      L’objectif de ce module est une présentation orale devant un jury d’enseignants-chercheurs pour exposer la problématique, les hypothèses et la méthodologie du mémoire de recherche. Les questions permettent à l’étudiant d’apprendre à argumenter et d’avoir une expérience de présentation de ses travaux.

  •  

    UE 41 Mémoire de Master

    Le mémoire est soutenu devant un jury d’au moins deux enseignants-chercheurs.

    UE 42 Retours d’expériences

    L’objectif de ce module est une présentation orale devant un jury d’enseignants-chercheurs pour exposer les résultats des recherches menées et un retour critique du « terrain ». Le jury compare la progression des étudiants depuis le départ d’expériences.